Il n’est pas surnommé « l’Apollon des races canines » pour rien. Le Dogue Allemand dévoile un physique plein de noblesse tout en ayant un cœur en or. Malheureusement, il est sujet à certaines pathologies qui peuvent le fragiliser. Pour rallonger le plus son espérance de vie, il est nécessaire de bien prendre soin de sa santé et cela passe par la souscription à une mutuelle santé pour chien.

Comparateur Assurance Dogue Allemand
En moins de 3 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

La santé du Dogue Allemand

N’envisagez surtout pas d’adopter un Dogue Allemand si vous avez très peu de place chez vous. Considéré comme l’une des plus grandes races canines au monde, ce chien appelé aussi « Grand Danois » est un doux géant de 72 à 80 cm qui brille par son allure puissante et massive marquée par beaucoup d’élégance. Derrière cette superbe prestance se cache pourtant un animal relativement fragile. Une étude britannique a en effet révélé qu’en moyenne, la race ne vivait pas plus de 7 ans. C’est ce qui résulte d’une enquête réalisée sur plusieurs centaines de chiens. Seuls 8% d’entre eux sont décédés des suites de la vieillesse. 15% des décès sont dus à une torsion de l’estomac et 50% ont été provoqués par une cardiomyopathie.

Les maladies typiques de la race

Comme indiqué plus haut, la torsion et/ou dilatation de l’estomac constitue la principale pathologie touchant le Dogue Allemand qui ne doit pas être soumis à trop de stress après les repas. Ces derniers doivent être donnés plusieurs fois dans la journée. Les exercices physiques trop intenses en cours de digestion sont interdits. De toute manière, cette race n’est pas vraiment sportive et n’a pas besoin d’activités régulières.

Les dysplasies sont également à surveiller notamment au niveau du coude et de la hanche. Cette maladie articulaire et ligamentaire est propre au grand chien.

Autre chose : il n’est pas rare que le Grand Danois soit touché par des troubles osseux causés par des carences ou des excès au niveau de l’alimentation. Parmi les plus redoutés figure l’Ostéochondrite qui épaissit ou casse les cartilages des articulations ou le Syndrome Wobbler qui détériore la moelle épinière provoquant une paralysie.

Protéger son chien grâce à une assurance santé

Comme vous avez pu le constater, le Dogue Allemand est sujet à toutes sortes de maladies. Cela signifie qu’il aura besoin de soins vétérinaires. Pour que ces frais complémentaires ne viennent pas impacter votre budget, souscrivez dès maintenant à une mutuelle santé pour votre animal de compagnie. Saviez-vous qu’une intervention chirurgicale peut vous coûter jusqu’à 1000 euros ? Les analyses, soins et médicaments en tout genre sont très onéreux et vous risquez de ne pas avoir suffisamment les moyens de les payer quand le jour viendra. À l’aide de cette assurance pour animal, vous êtes financièrement protégé puisqu’elle vous rembourse entre 50 et 100% des dépenses en santé engagées sur votre toutou. En moyenne, les cotisations vous coûteront entre 5 et 50 euros par mois en fonction de la formule souscrite (économique, intermédiaire ou premium). Mais attention, avant de signer un contrat, prenez en compte certains éléments pour jouir de la meilleure couverte. Parmi ces paramètres, on cite les exclusions de garantie, les plafonds de prises en charge, le montant des franchises, les délais de carence et les garanties en cas de décès.